Données personnelles
La Famille
Education, formation, spécialisation, compétences
Professeurs et conseilleurs
Activité professionnelle et scientifique
Des œuvres publiées
Volumes, études, dialogues
Le folklore de la détention
La poésie de la résistance
Dialogue avec Petre Tutea
Dialogue avec le père Stãniloae
Révolution et restauration
Editions soignées
Cours universitaires enseignés

< Home > Contact <<*><*><*>> Romanã < English > Pycckий < Français>


Activités politiques


L'affiliation politique
br> Marian Munteanu n'a pas tenu des fonctions ou des dignités publiques. Toutes les fonctions tenues dans les diverses organisations civiles et non-gouvernementales ont été honoraires (non rémunéré).


Mouvement pour la Roumanie (1992-1995)

La première initiative politique de Marian Munteanu, dans le cadre législatif créé par l'adoption de la Constitution de 1991, est liée à l’organisation culturelle-politique de la jeunesse "Mouvement pour la Roumanie" (voir le chapitre Activités civiques), dont un de les objectifs était la création d'un parti politique d'orientation national-démocratique (sur le modèle lancé par Nicolae Iorga pendant la période de l'entre-deux-guerres). L'initiative a resté, cependant, seulement un projet à cause de la vaste campagne de discrédit que l’association a connu depuis sa création et à cause du manque des ressources matérielles nécessaires à cette construction institutionnelle.


PUNR – Alliance Nationale (aug.-sept. 2000)

En 2000, Marian Munteanu est de nouveau à entrer dans la vie politique, celui qui lui propose une telle participation étant Mircea Druc, ancien Premier Ministre de la République de Moldavie, à l'époque président du Conseil National du Parti de l'Unité Nationale Roumaine (PUNR). Celui-ci lui propose de poser sa candidature pour l’élection présidentielle de la Roumanie, en l’assurant du soutien politique de PUNR. La proposition a été ensuite confirmée par l'ensemble des dirigeants du parti (le président de l'époque était Valeriu Tabără).

Munteanu développe une plate-forme politique qui proposait, parmi d’autres idées, la régénération et la revitalisation de la classe politique par la promotion de la nouvelle génération de professionnels formés après 1989, déclarant publiquement que, si le Congrès du parti accepte ce projet, il deviendra un membre de PUNR et posera sa candidature sur les listes de ce parti, avec l'intention de participer à la construction d'un nouvel édifice politique.

Peu de temps, PUNR fonde l'Alliance nationale, la formation résultant de l'union de PUNR avec le Parti National Roumain (président Virgil Magureanu). Bien que le Congrès de l’Alliance soutienne d’abord le projet de programme préparé par Marian Munteanu, la direction exclut tous les jeunes candidats des listes électorales pour les élections législatives.

Dans ces conditions, Munteanu refuse l'accès au parti, retire sa candidature et ne participe pas aux élections.

Alliance Nationale obtient un score électoral décevant (1%) et se dissout, les principaux dirigeants (Valeriu Tabără, Dorin Iacob et d’autres) entrant dans le Parti Démocratique dirigé par Traian Basescu.

Activités civiques
La résistance anticommuniste (1985-1989)
Révolution de Décembre 1989
La Ligue des Etudiants (1989-1991)
Place de l'Université 1990
Alliance civique (1990-1991)
Mouvement pour la Roumanie (1992-1995)
Le dialogue économique-social (1999-2006)
Ligue Culturelle des Roumains de Partout (depuis 2000)
Fondation Euxinus (depuis 2003)
D'autres organisations
Activités politiques
L'affiliation politique
Mouvement pour la Roumanie
PUNR - Alliance Nationale
Activités économiques
Propriétés
(Etat de l’actif)
Références
 Marian Munteanu